Prime Martin & Fils sa

Courtiers en Assurances - Prêts Hypothécaires - Placements

081/250.500 - info@primemartin.be - Bouge (Namur)

Quand dois-je appeler la police en cas d'accident de voiture ?

Un automobiliste sur seize a déjà été impliqué dans un accident de voiture. Beaucoup se demandent quand il faut appeler la police.


Il faut toujours prévenir la police :

  • s'il y a des blessés
  • s'il y a désaccord sur les circonstances de l'accident
  • si l'autre partie se trouve en état d'ivresse
  • si l'autre partie commet un délit de fuite
  • si votre voiture a été volée.

Autrement dit, si personne n'a été blessé lors de l'accident et que les dégâts ne sont que d'ordre matériel, il n'est pas nécessaire d'appeler la police. À condition toutefois que l'autre partie et vous soyez d'accord sur les circonstances de la collision. 

Si la police intervient, demandez une copie du procès-verbal de l'audition, dans lequel sont mentionnées toutes les parties impliquées et leurs coordonnées d'assurance. S'il n'est pas possible d'obtenir une copie du procès-verbal, demandez le numéro de ce procès-verbal.

Même si la police a établi un procès-verbal, remplissez un constat européen d'accident.

Remplir le constat européen d'accident sur place
Prenez le temps de remplir le constat d'accident de manière complète, précise et correcte. Ne le signez que si vous êtes entièrement d'accord avec tous les renseignements qui y sont indiqués. En cas de doute, ne signez pas le constat ; chacune des parties remplira alors son propre constat. Même si le constat a été rempli par un agent de police, vous n'êtes pas obligé de le signer. Bref, ne signez jamais un constat d'accident qui contient des éléments avec lesquels vous n'êtes pas d'accord. Si vous souhaitez remplir un constat d'accident numérique, vous pouvez utiliser l'application Crashform. Sur la base de votre certificat d'assurance, certaines informations seront déjà complétées dans l’application.

Prise de photos et recueil de témoignages
Les photos ne sont pas obligatoires, mais elles peuvent s'avérer utiles par la suite. Elles peuvent étayer certaines indications sur le constat européen d'accident, comme la mauvaise visibilité, la présence de travaux routiers, d'une signalisation temporaire ou de panneaux de signalisation temporaires. Accordez une attention particulière aux points de repère objectifs, tels qu'un nom de rue visible, un numéro de maison ou la trajectoire suivie. Photographiez les véhicules concernés ainsi que les panneaux et les marquages routiers. Demandez également des témoignages qui appuient votre version.

Il est important de transmettre toutes ces informations (constat d'accident, procès-verbal ou numéro du procès-verbal, photos et éventuels témoignages) à notre bureau. Ainsi, nous serons en mesure de faire avancer le dossier de sinistre. Si vous êtes en droit, c'est la partie adverse qui paiera les dommages. Si vous êtes en tort, c'est votre assurance omnium qui interviendra, pour autant que vous en ayez une bien sûr. En cas de litige, nous faisons appel à l'assurance protection juridique. 

Si vous souhaitez plus d'informations sur le constat d'accident, l'assurance auto et l'assurance protection juridique, n'hésitez pas à contacter notre bureau.